Final Flash CA | montreal

pop, folk, rock

Final Flash propose un étonnant mix de pop, de folk et de rock psychédélique, soutenu par de fortes mélodies vocales et parsemé d’arrangements audacieux. Ayant grandi sur la musique des Beatles, Rolling Stones, Doors, Led Zeppelin, Pink Floyd, Neil Young et Velvet Underground, le quintette ne se gène guère quand vient le temps d’ajouter une touche «rétro» à ses sonorités modernes.

Final Flash attire rapidement l’attention des fans, des médias locaux et des programmeurs musicaux grâce à ses prestations au Canadian Music Week, à Pop Montréal, au Whistler Canadian Music Showcase et au Transmission. La performance du groupe au Canadian Music Café à l’automne 2008 est même si bien reçue qu’il décroche une entente de placement de film, de télévision et d’édition à Los Angeles avec North Star Media qui représente aussi bien Rod Stewart que Cher.

En 2009, Final Flash collectionne les critiques élogieuses suite à ses apparitions au Canadian Music Week, au South by Southwest et au North by Northeast où la formation est approchée par EMI Music Canada. Dans le cadre du Transmit-China, le groupe se produit en Chine et rencontre un tel succès qu’il est réinvité pour l’édition 2010. Il décroche également des offres de plusieurs festivals d’envergure en Asie et en Australie. Final Flash fait aussi forte impression lors de l’événement international M pour Montréal qui lui vaut un passeport pour The Great Escape associé à une tournée de douze spectacles au Royaume-Uni en mai 2010.

Après une seconde escapade aux Etats-Unis à l’occasion du South by Southwest 2010, Final Flash sort au printemps un premier album Homeless réalisé par Jace Lasek (Besnard Lakes) dans le cadre d’un partenariat entre Disques Indica et EMI Music Canada. Dans la foulée, le groupe se produit dans plusieurs festivals dont Woodstock en Beauce ou Osheaga Festival Musique et Arts, en première partie de Juliette Lewis et en ouverture de la tournée britannique de Besnard Lakes. La formation donne ensuite des spectacles dans l’Ouest canadien afin de soutenir la parution de son premier extrait Go outside avant de parcourir l’Australie pour assurer la promotion de son album dans cet hémisphère. De retour au pays, Final Flash assure les premières parties de la tournée de MADM en Ontario et au Québec, puis de Yann Perreau dans la Belle Province.

L’histoire de Final Flash continue de s’écrire en 2011 avec la parution de Homeless en Allemagne, en Autriche et en Suisse, ainsi que de nombreux spectacles en perspective.

myspace | twitter
powered by d-web