Camping Sauvach BE | namur

chanson, folk, rock

Plantant leurs notes et leur tente là où la fête les emmène, Camping Sauvach entraîne la foule dans le sillage d’une drôle de caravane…

Esperanz’ah ! 2005 donne le coup d’envoi en révélant Camping Sauvach à un large public. Le bouche à oreille fonctionne et, bien vite, le groupe acquiert une dimension nationale - on recense même quelques incursions dans le Nord de la France ! En mars 2006, ils remportent le deuxième prix du prestigieux concours « Musique à la Française », après avoir enflammé le Botanique de Bruxelles ! Trois mois plus tard, ils prouvent qu’il faut toujours compter avec les « régionaux de l’étape » en remportant - une fois n’est pas coutume - la deuxième place du tremplin « Verdur’Rock » de Namur. Cette dernière leur permettra d’exporter la fête Sauvach jusqu’au Québec, au cours d’une tournée en avril 2007. Mais les Sauvach’ n’en oublient pas leurs origines ! Les fidèles de la première heure, et les autres, étaient plus de 2.000 à venir les applaudir lors de l’édition 2006 d’Esperanz’ah ! Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, ce concert consacrait la sortie, en juillet 2006, de « Petit Monde », le premier album de Camping Sauvach ! Mais l’histoire continue déjà, et les sept membres de Camping Sauvach ne sont pas prêts de trouver les limites de ce minuscule univers qui est le nôtre…

De 2006 à 2008, le groupe va de représentation en représentation et côtoie de grosses scènes belges et étrangères (Dour, Francofolies, Eu'Ritmix, Verdur Rock, Fêtes de Wallonie, Buccolique, Inc’ rock, Tempo Fest., Z’accros d’ma rue (FR),…)

En Septembre 2008 leur second album « Du vent dans les plumes » vient couronner 3 ans de scènes enflammées.

Pour cela, les sept artistes se sont adjoints les services de la directrice artistique Christine Verschorren, déjà responsable de l’architecture sonore de groupes tels que Ghinzu ou Hollywood Pornstars. Une collaboration qui a permis à Camping Sauvach’ d’explorer des territoires inattendus. Évidemment, le ska tzigane qui a fait leur succès tient toujours le haut de l’affiche, mais le travail de studio leur a permis d’explorer des sonorités plus électriques, qui font évoluer agréablement le modèle. De même, ce travail de studio leur a permis de mettre davantage d’emphase sur les textes, de permettre au chanteur Didier Galand d’explorer davantage de registres.

Cette évolution vers toujours plus de professionnalisme va de pair avec une activité audiovisuelle conséquente. Les habitués des salles obscures ont déjà pu reconnaître les accords festifs de Camping Sauvach dans « Les vacances de Mr. Bean ». En septembre, nous pourrons également retrouver les musiciens et leur musique dans le téléfilm « Le repenti », co-produit par France 2 et RTL-TVI, le temps de deux chansons à l’écran. Enfin, la sortie du nouvel album sera accompagnée de la diffusion du tout premier clip du groupe, « Au petit bonheur », premier single du nouvel album.

website | myspace | facebook
powered by d-web