Miam Monster Miam BE

Après l’album solo L’ homme Libellule très remarqué en 2007 pour ses arrangements rétro-pop, et trois albums du projet Phantom en collaborations avec Lio, Jacques Duvall et Marie France, le producteur Miam Monster Miam revient à la charge, nucléaire ! Délaissant le garage rock américain et le noyau liégeois de son label, Freaksville, il prend cette fois la route de l’Angleterre et cela se ressent : délestant ses airs de cowboys dans la Tamise, c’est bien une power pop made in Kings Road qui vous déhanche. Ici le smog glamour des Stranglers flotte sur les claviers ; là c’est la section rythmique des Only Ones qui tourne comme un pub un soir de match. Ajoutez une gouaille canaille, des nappes radioactives, des textes délirants, des licks piquantes comme des darts, ne tournez pas, buvez à chaud.

website | myspace
powered by d-web